Catégorie : Autre…

Quel logement choisir, comment lancer mes recherches, existe t-il des aides pour payer mon loyer, qu’est-ce qu’un garant ?

De nombreuses options sont à votre disposition pour vous loger pendant vos études en France. Vous aurez le choix entre un logement dans le secteur public ou dans le privé, en résidence étudiante ou en appartement, seul ou en-colocation, dans une chambre chez l’habitant ou dans un logement indépendant… Pas de panique, nous vous aidons à décrypter tous les types de logements à la disposition des étudiants et nous vous accompagnons dans vos recherches.

Dans tous les cas, nous vous recommandons de commencer vos recherches le plus tôt possible. N’hésitez pas à réserver un logement, même temporaire, pour avoir une adresse où poser vos valises en arrivant. Vous aurez ensuite le temps de chercher sereinement votre logement permanent.

Pensez également à vous adresser à votre établissement. Certains établissements, notamment les Grandes Ecoles, disposent de leur propres de logements ou d’une plateforme de recherche de logements réservées à leurs étudiants.  

Pour faciliter vos recherches, nous avons distingué deux manières de se loger pour les étudiants en France :

Se loger au sein de résidences ou de foyers. Cela présente plusieurs avantages : loyers modérés, chambres déjà meublées, et une vie en collectivité très appréciée des étudiants.
Se loger dans le parc immobilier privé en passant par une agence immobilière ou auprès d’un particulier. C’est dans ces logements que vous pourrez faire de la colocation avec d’autres étudiants ou bien « loger chez l’habitant » en louant une chambre dans un appartement.

A l’exception des CROUS pour le logement des boursiers du gouvernement français, Campus France ne dispose pas de partenariat avec les structures proposant des logements étudiants que nous citons dans cet article. Elles sont mentionnées à titre indicatif pour vous aider dans vos recherches.  

Posted by Assurance_forum

Vous pourrez bénéficier de la sécurité sociale française et du remboursement de vos frais de santé quel que soit le type de visa avec lequel vous êtes arrivés en France pour faire vos études (VLS-TS ou VLS-T). Vous devez d’abord vous inscrire dans votre établissement d’enseignement supérieur.Ensuite, vous devez vous inscrire au régime général de la sécurité sociale française.L’inscription est gratuite et se fait en ligne en vous connectant au site de l’assurance maladie dédié aux étudiants étrangers. Il est disponible en français et en anglais. 

    Vous n’avez aucune démarche à accomplir si vous avez une  carte européenne d’assurance maladie : vous continuez à l’utilisez pour avoir accès à des soins en France. Vous êtes déjà assuré quelle que soit la date à laquelle vous vous êtes inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur français.Vous êtes concernés si vous avez la nationalité d’un pays de l’Union Européenne, de l’Islande, du Lichtenstein, de la Norvège ou de la Suisse.

      Dans le cadre du projet de loi relatif à l’orientation et à réussite des étudiants, une réforme du système de protection sociale étudiante a été mise en place. A partir de la rentrée 2019, tous les étudiants étrangers non-européens seront rattachés au régime général de la sécurité sociale ; les étudiants européens continueront d’être couverts par leur carte européenne d’assurance maladie s’ils en ont une.

        Il existe au sein mêmes des universités un service de santé : le Service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (SUMPPS). Vous pourrez y consulter un médecin. Certaines consultations sont gratuites, notamment pour la contraception, les dépistages, la vaccination, la nutrition ou encore le suivi psychologique.Vous pouvez aussi trouver les coordonnées d’un médecin et prendre rendez-vous en ligne avec lui sur le site doctolib.frSi vous avez des questions sur la sexualité, sur les relations amoureuses ou sur les moyens de contraception, adressez-vous au Planning familial, association qui propose des consultations gratuites et confidentielles. Les femmes peuvent notamment s’y faire prescrire un moyen de contraception qui leur convient et obtenir la pilule du lendemain en cas de besoin. Le Planning familial dispose d’antennes partout en France.

          Faits : Une banque consent un prêt immobilier à un emprunteur. Celui-ci adhère au contrat d’assurance de groupe du prêteur pour garantir l’exécution de ses engagements. En raison d’échéances impayées, la banque prononce la déchéance du terme du contrat et assigne l’emprunteur en paiement.